Animal services, portail animalier au service des vétérinaires et du grand-public.

Chef animalier

 

 

Interview du Chef Animalier du Zoo de Pont-Scorff (56)

IFSA

Q : Quand avez-vous commencé ?
R : J'ai commencé dans le milieu en 1994, avec 10 mois de stage en alternance au zoo de la Flèche. J'ai ensuite fait 2 ans d'école en alternance au centre de Carquefou, avec des stages dans 6 zoos différents.
Je suis arrivé au parc de Pont-Scorff en 1997.

Q : Quelles études avez-vous fait ?
R : J'ai fait un BEP à l'école de Carquefou, puis une formation en continue au même endroit avec le zoo de Pont-Scorff. En 2000, j'ai fait un IUT de management à Lorient. A mon arrivée à Pont-Scorff, je me suis occupé des éléphants en tant que soigneur animalier, j'ai aidé à la construction de l'enclos, et je suis allé chercher les éléphants au Danemark. Au cours de ce "voyage", j'ai fait un stage au Danemark, ainsi que 2 autres en Allemagne et en Hollande.

Q : Quels sont les avantages et les inconvénients du métier ?
R : Comme pour tous les métiers animaliers, l'avantage est le contact avec les animaux. En plus, le fait de travailler en extérieur est très appréciable, et le contact avec les animaux est plus personnel. Cependant, le travail en extérieur est un inconvénient lorsqu'il pleut, les congés sont décalés, et on est amenès à travailler les week-ends et les jours fériés.

Q : Les débouchés sont-ils nombreux dans le métier ?
R : D'ici 5 ans, je pense qu'il y aura beaucoup de postes à pourvoir car des gens vont partir en retraite, il va y avoir des restructurations et des évolutions. De plus, beaucoup de chef animaliers tournent, font un maximum de parcs afin de trouver le bon. Cependant, après 5 ans, je pense que les besoins seront couverts.

Q : Quel est le salaire approximatif ?
R : Un soigneur animalier débute au smic, et son salaire augmente avec son expérience, jusqu'à 1200 euros maximum. Un chef animalier commence à 1100 euros et monte jusqu'à 1500 euros maximum, selon si il est fonctionnaire ou pas.

Q : Quelles sont les qualités requises ?
R : Il faut être observateur, patient, passionné, bon psychologue, s'adapter facilement, être rigoureux, résistant physiquement et mentalement, diplomate, disponible, autonome, organisé, méticuleux. Il faut également avoir une bonne condition physique, et être aimable et accueillant avec la clientèle, afin de lui donner envie de revenir (ce sont les entrées qui financent 90% des zoos en France, la clientèle est donc très importante).

Q : Que conseillez-vous aux jeunes qui veulent se diriger dans cette branche ?
R : De bien peser le pour et le contre. Il faut être prêt physiquement et mentalement, car de nombreux problèmes peuvent se poser. De plus, il faut être très motivé et avoir le plus d'expérience possible.

 

Cap sur la fiche des métiers du zoo
Retour à la liste des métiers animaliers
Retour à la liste des reportages

Aurélie LL


Photos © Aurélie LL prises au Parc Zoologique de Pont-Scorff

 
     


Wamiz

Reproduction et diffusion strictement interdite - Copyright © 1999 à 2018 - Animal-services ® - Tous droits réservés.