Animal services, portail animalier au service des vétérinaires et du grand-public.

Oisillon tombé du nid

 

Ce qu'il est nécessaire de savoir pour apporter les premiers secours à un Oisillon tombé du nid:

- Il faut savoir que la majeure partie des oiseaux de nos villes et campagnes sont insectivores, même si ils ont un régime omnivore (le moineau, par ex.) ou granivore (Chardonneret, tarin, etc.) a l'age adulte.

- Il ne faut jamais donner de pain sec ou mouille a un oisillon, cela provoque des fermentations, a cause des levures, qui sont mortelles pour les oiseaux.

Que faut-il faire?

- Si possible et le plus rapidement prendre contact avec un centre de revalidation pour animaux sauvages.

- Si on veut malgré tout essayer de sauver la petite vie que l'on tient dans nos mains, voici quelques règles a respecter.

Mettre une photo sur le Forum Oiseaux ou utilisez nos fiches dans la rubrique Reportages, afin de pouvoir identifier l'espèce .

- Procurer de la chaleur à raison de plus ou moins 35-38 ° C si l'oiseau n'a presque pas de plumes. 25-28 ° C si il est plus âgé.

- Observer le bec afin de voir si on a affaire a un granivore ou un insectivore : ceux-i ont un bec très fin alors que les granivores ont un bec plus conique.

- NE PAS LUI DONNER A BOIRE: en effet le carrefour oesophage-trachée ne se bouche pas comme chez nous, d'ou très gros risque de noyer le jeune.

- Nourriture appropriée pour les insectivores (petites espèces): si possible des vers Buffalo en vente dans les oiselleries spécialisées, ou des vers de farine de petite taille dont on aura au préalable coupé la tête (ces larves sont munies de mandibules très puissantes capables de provoquer des lésions internes au niveau de l'estomac). Selon la taille de l'oisillon, le couper en petits morceaux, et le présenter au jeune sur un bois d'allumette, aplati a une extrémité. Il faut essayer de pousser la nourriture assez loin dans le bec, sans blesser la gorge bien sur. On voit qu' un oisillon est rassasié lorsque apparaît sur le coté du cou une petite boule

ATTENTION: un oisillon ne doit jamais avoir faim...! Il faut, les premiers jours, lui procurer de la nourriture toutes les demi-heures du lever au coucher du soleil.

- Nourriture pour les quelques espèces de granivores: (verdier par ex.): Faire cuire un oeuf "dur"; laisser cuire plus ou moins 10 minutes. Ecraser le jaune et la moitié du blanc avec de la chapelure ou de la semoule pour couscous préalablement trempée dans de l'eau. Faire des petites boulettes à présenter sur un bois d'allumette. Au début, ne pas avoir peur de gaver l'oisillon.

- Pour les oiseaux de plus grosse taille : grives, merle, étourneau: Les très jeunes oiseaux seront nourris aux vers de farine, puis aux vers de terre. L'étourneau pourra avoir une nourriture différente avec par exemple du hachis de boeuf.

- Pour les corvidés: Geais, corneilles, corbeaux, choucas: il est primordial de leur procurer de la nourriture carnée: hachis de boeuf, nourriture pour chien écrasée, mélangée avec du riz cuit par exemple.

S'occuper d'un oisillon demande du temps, beaucoup de temps...! ...de la patience, mais aussi de la chance. Il ne faut en aucun ca culpabiliser si, malgré vos efforts, l'oisillon vient a mourir. Cela fait partie de la dure loi de la Nature contre laquelle il est inutile de lutter.

(Didier BODART)



[ Retour aux fiches conseils ]
 
     

Wamiz

Reproduction et diffusion strictement interdite - Copyright © 1999 à 2017 - Animal-services ® - Tous droits réservés.