Animal services, portail animalier au service des vétérinaires et du grand-public.

Blanc Bleu Beige

 

Description


photo © Bruno COMPAGNON

Les photos de vaches de
Bruno COMPAGNON

 

Cette vache porte un des noms de race les moins mystérieux : elle est originaire de Belgique et sa robe est généralement blanche avec des taches (de type « pochoir ») de couleur pie bleu ! Ce qui en fait donc une des vaches les plus originales d'Europe. Les Blanc Bleu Belges sont d'assez grande taille, la hauteur au garrot pouvant atteindre les 1,45 mètres, pour un poids atteignant souvent les 700 kg. Ses cornes sont courtes et recourbées en avant du front, et son poil est épais, presque laineux chez les veaux. Cette vache est avant tout une vache à viande, sans doute l'une des meilleures du monde. La musculature des taureaux est particulièrement remarquable, cuisses, garrots, jarrets et dos très larges. Il n'est d'ailleurs pas rare qu'ils atteignent les 1.300 kg ! Même chez la vache, la musculature des cuisses est très souvent impressionnante. Cette caractéristique est due au gêne "culard", très développé dans cette race. Beaucoup pensent que ce dernier a été trop favorisé, et certains pays du nord de l'Europe n'ont pas hésité à interdire les croisements avec d'autres races de vaches, qui étaient obligées d'accoucher systématiquement par césarienne ...
 
Géographie
Elle est la première vache en Belgique, avec 35 % des têtes dans son troupeau (soit 1.400.000 sujets), devant la Pie Rouge de Belgique (22,6%) et la Pie Noir de Belgique (20,2%). La Blanc Bleu Belge est née dans la partie wallonne (francophone) de la Belgique. C'est une vache très casanière puisqu'elle n'a pas beaucoup quitté son « plat pays » d'origine : quelques éleveurs du Nord de la France l'utilisent en croisement ou en race pure, et comptent quelques 18.000 bêtes dans leurs troupeaux. Ses qualités de vache à viande lui permettent néanmoins aujourd'hui d'élargir ses horizons, avec des excursions géographiques timides, en France toujours, dans les Vosges ou la Loire.
 
Histoire
Son histoire passe par une visite de bovins anglais de race Shorthorn au XIXème siècle. Elle s'est progressivement imposée jusque dans les années 1960, grâce à ses qualités de vache à « deux fins », laitière et bouchère. Elle s'est spécialisée en vache à viande au cours des dernières années, laissant à une de ses très proches cousines, la Bleue du Nord, le rôle de vache mixte à la mode.

[ Retour au menu ]

 
     

Wamiz

Reproduction et diffusion strictement interdite - Copyright © 1999 à 2017 - Animal-services ® - Tous droits réservés.